Dans les coulisses de Jef Aérosol avec En France Aussi

jefaerosolstreetarthautdefrance


Elle en a de drôles idées Solène du blog Solcito, boss de notre rendez-vous mensuel En France Aussi, la jolie blondinette nous demande de vous emmener "dans les coulisse de" en ce beau mois de juin.

J'avoue ouvertement que j'étais à deux doigts de passer mon tour. Malgré toute l'affection que je lui porte, je n'avais que peu d'inspiration.


Jusqu'à ce que par le plus grand des hasards, je me sois retrouvée à Marquette Les Lille en l'Eglise Notre Dame de Lourdes à l'exposition Sueños de Jef Aérosol dans le cadre de l'événement Eldorado.

jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi

Marquette Lez Lille

Pour que vous puissiez-vous géolocaliser, Marquette Lez Lille se situe à 4 kms au nord de Lille sur les bords de la Deule. Ancienne ville industrielle, aujourd'hui Marquette Lez Lille se reconstruit petit à petit. En 2012, elle fût lauréate du prix Chloro'Ville/Environord avec son projet d'éco-pâturage qui vise à  réintroduire des animaux en ville pour l'entretien des espaces verts. A part çà, c'est une ville comme bien d'autres en France.

Sauf que c'est Marquette Lez Lille que Jeff Aérosol a décidé d'exposer ses pochoirs, ses bombes, mais aussi une partie de son atelier et tout çà  pour notre plus grand plaisir.

Mais qui est Jeff Aérosol ?

A moins de vivre sur Mars, où ne rien n'y connaître en street-art, sachez que Jef Aérosol est un maître dans son domaine. Né en 1957 à Nantes, Jef Aérosol est arrivé dans les Hauts de France en 1984. D'ado timide et rêveur, il est devenu professeur d'Anglais, sans jamais cesser travailler son côté artistique. Curieux et passionné, Jeff Aérosol saura aux cours de nombreuses années s'inspirer des influences des différents courants artistiques qui provenaient de la rue.

C'est en 1981, lors d'un concert des Clash qu'il est subjugé par un graffiti artiste new yorkais qui performait pendant le concert. L'homme est piqué au vif. Perfectionniste, il travaillera son art avec des bombes, et développe sa technique à l'aide de pochoir.

Un an plus, le style Jef Aérosol est né, il n'utilisera plus qu'à partir de ce moment que du noir et du rouge. Enivré par l'odeur de la peinture, il est Monsieur le professeur le jour, et pochoiriste la nuit. Il n'aura ne cesse à partir de ce moment que de faire vivre son art sur les murs des plus grandes villes à travers le monde.

jefaerosolstreetartenfranceaussi
Portail de La Condition Publique Roubaix - 2019


Au fil du temps et des rencontres qui seront nombreuses, Jef Aérosol devient une référence dans le monde du street art.

En 2007, il mettra fin à sa carrière de professeur pour se consacrer uniquement à sa carrière d'artiste.

             "L’odeur de la peinture dans les narines, le parfum d’interdit, les 
             doigts sales, le pochoir dégoulinant, le son des billes de plomb au 
             fond de la bombe qu’on agite, la ville immobile et silencieuse, 
             l’obscurité, la montée d’adrénaline et l’effet produit par ces  
             images. 

             Il est difficile de décrire mes sentiments à ce moment précis, mais  
             il est certain qu’en quelques minutes je suis devenu «addict» ! 

             De la solitude dans la ville endormie au coeur de la nuit naît une 
             véritable ivresse et une grande sensation de liberté. J’ai aussi cette 
             impression étrange et confuse que la ville m’est reconnaissante. 
             D’une certaine manière, nous sommes devenus complices elle et 
             moi…"

                          Extrait de la biographie de Jef Aérosol disponible sur son site 

Dans les coulisses de Jef Aérosol

Et là, vous vous dites ok Chacha mais où est le rapport avec le thème de En France Aussi, et  "dans les coulisses de" , et bien l'exposition Sueños ce n'est pas uniquement des oeuvres qui sont exposées sous de beaux éclairages. Non, le maître y a aussi exposé ses pochoirs, ses bombes et divers accessoires qu'il utilise.


jefaerosolstreetartenfranceaussi


C'était pour moi comme une révélation. Fan du #SaturdayArtFever, mon regard de "passionnée" se limite souvent à une vision simpliste devant les créations des street-artistes. Il me suffit parfois de quelques secondes pour figer à jamais ma découverte sur mon smartphone et la partager ensuite sur les réseaux sociaux comme un trésor. 

Mais combien de temps lui a-t-il fallu pour créer son pochoir ? A la vue des nombreuses perforations, j'imagine la patience qu'il lui aura fallu pour découper tous ces petites trous. Sans compter, le temps pour la création du dessin en lui même. 


jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi


jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi

jefaerosolstreetartenfranceaussi


J'ai eu beaucoup de mal à quitter cette exposition, et je vous conseille vivement d'y aller. Elle se tient jusqu'au 1er juillet, c'est 100% gratuit, et ouvert à tous.


jefaerosolstreetartenfranceaussi

Il y a beaucoup d'oeuvres exposées, toutes plus belles les unes que les autres. Cependant, j'ai eu un gros coup de foudre pour les 2 ci-dessous. Cette demoiselle m'a ému, et ce jeune garçon sur la balançoire m'a fait sourire.

Je pourrais vous en mettre encore des dizaines mais le but c'est que vous y alliez vraiment voir cette rétrospective.

jefaerosolstreetartenfranceaussi


jeffaerosolstreetartenfranceaussi

Si vous voulez voir d'autres graffitis de Jef Aérosol, foncez sur mon billet qui vous parle de l'exposition Street Génération qui remonte à 2017 à Roubaix, explosion de rétine garantie.

Ce billet participe au rendez-vous En France Aussi de Sylvie du blog Le Coin desVoyageurs, et du webzine En France Aussi. Le seul webzine 100% français tenu par une bande de bloggeurs voyages qui aiment aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte, mais qui partagent aussi sur leurs découvertes en France.



Ce mois-ci c'est le grand retour du jeux pour gagner un guide offert par les Editions Gallimard - 2 lots à gagner, un livre pour les blogueurs participants et un livre pour les lecteurs.


Pour participer, il  vous faut commenter avant le 15 juin :
- un des articles du rendez-vous,
- et commenter la page Facebook des Rendez-vous #EnFranceAussi (en indiquant également quel blog vous avez commenté)

Le règlement  complet du concours se trouve ici 







Commentaires

  1. j'aime bcp ce qu'il fait! Belle découverte!

    RépondreSupprimer
  2. C'est malheureusement trop loin de chez moi, mais j'aime beaucoup ce que tu nous présentes.
    J'ai eu la chance d'avoir le temps d'observer Jana&JS installer une immense fresque sur un immeuble de Mulhouse et eux-aussi travaillent avec des pochoirs. le format des pochoirs étaient très impressionnants, surtout que ce jour-là, seul un des artistes du duo était là, avec une grue et des pochoirs de 2 ou 3 mètres de long !

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup pour la découverte. Je ne connais pas grand chose au street art, mais je trouve ça très joli... du coup je me laisserais bien tenter par cette exposition. En plus je voulais profiter d'Eldorado pour découvrir de nouvelles choses, donc c'est parfait :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a encore peu de temps, je n'y connaissais pas grande chose. Et puis de balade en balade, d'oeuvre en oeuvre, d'échange en échange j'en apprends chaque jour un peu plus.

      Supprimer
  4. Coucou Chacha! J'adore Jef aerosol que j'ai d'ailleurs découvert avec toi à Roubaix! J'aime particulièrement ses dessins d'enfants et de chats :p Je ne sais pas si j'aurai l'occasion d'aller voir cette expo mais elle a l'air tooooop !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu aimes Lille et sa région, saute vite dans un train et je t'attends

      Supprimer
  5. Merci Chacha pour cette découverte, ça doit être top de découvrir les coulisses du street art, en particulier du pochoir, car c'est une technique très minutieuse. Ça donne vraiment envie d'y aller !!

    RépondreSupprimer
  6. Je connais cet artiste de nom, il est effectivement assez connu dans le milieu ! Je ne savais pas en revanche qu'il avait été prof d'anglais ! Ces pochoirs sont très bien réalisés et le rendu est superbe, du travail minutieux ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus je m'interresse au street art plus j'essais d'en savoir plus l'artiste

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

C'est un véritable plaisir que de partager les aventures de ma tribu avec vous. Vos commentaires, vos partages sont mon adrénaline, mon énergie, ma motivation, alors si vous avez aimé le lire, ou regarder les photos, un p'ti clic ou un petit mot me feront toujours énormément plaisir.
Un GRAND merci, Chacha !

Vous avez aimé au cours des 7 derniers jours

Top lecture sur le blog