La photo du mois en visite à l'usine Cavrois Mahieu à Roubaix

J'ai l'impression que le 15 de chaque mois est de plus en plus proche.

Le thème de notre rendez-vous mensuel est : bâtisse(s)  abandonnée(s), et la chef de troupe : Ferdy Pain d'Epice 

Ma première réaction a été de vous poster une photo de la fabuleuse Villa Cavrois, mais au final je vais la garder pour le rendez #EnFranceAussi du 1er aôut dont le thème est belle demeure. 😎

Nous allons cependant resté au sein de la famille Cavrois avec une visite de leur usine textile située à Roubaix à 3 kilomètres de la célèbre villa.  C'est en l'an 2000, que l'entreprise familiale a fermé ses portes. A ses débuts en 1887, l'usine de la famille Cavrois Mahieu est spécialisée dans la filature, comme beaucoup d'entreprises d'ailleurs installés à Roubaix pendant les 30 glorieuses, puis s'ajouteront des activités de tissages et teintureries. 

En 1970, l'usine Cavrois Mahieu est à la pointe de la technologie avec notamment la fibre synthétique. C'est finalement la mondialisation, et des difficultés liées à la compétitivité qui auront le mot de la fin. Au total 5 Générations de Cavrois se seront succédées à la direction de ce site qui aujourd'hui fait partie de l'histoire de Roubaix.

Depuis la fermeture, l'usine a été reconverti partiellement en hôtel d'entreprises,  et en habitations. L'association le Non Lieu  a quand a elle sauvegardé une partie des biens de l'usine, et a permis à de jeunes artistes de prendre possession des lieux au milieu d'objets témoins du passé. L'atelier mécanique accueil un constructeur de vélo, l'atelier électricité un créateur d'objet de théâtre, l'atelier plomberie quand à lui cherche des occupants. L'étage a été "rénové", c'est une plasticienne qui occupe l'espace, ainsi qu'un musicien. 

Sinon sachez que l'association propose chaque mois une visite guidée de l'usine Cavrois Mahieu couplé à une visite de la Villa Cavrois,: tarif unique de 16€, compter toute une après-midi.

nonlieuroubaixusinecavroistextile


Le Non Lieu 
117 Rue Montgolfier 59100 Roubaix
Suivez leur Facebook pour connaître les dates des prochaines visites, mais aussi toutes leur actualité culturelle.

Merci à la Villa Cavrois de m'avoir invité pour cette visite, et à Olivier Muzellec, le président de l'association pour l'accueil et la visite. Merci à tous les bénévoles qui au quotidien préservent le patrimoine industriel de Roubaix

Et les autres qu'ont ils à nous faire voir :

AkaiericAlexinparisAmartiaBettyBlogoth67BrindilleCaraChristopheCynthiaCéline in ParisDanièle.BDelphineFEl PadawanEscribouillagesEurydiceFerdyPainD'épiceFrédéricGilsoubGineGiselle 43J'habite à WaterfordJaklineJosetteJosianeKrnLa Tribu de ChachaLau* des montagnesLaurent NicolasLavandineLilousoleilmagda627MamysorenMarie-PauleMirovinbenMorgane Byloos PhotographyPhilisine CavePilisiPink TurtleRenepaulhenrySous mon arbreTambour MajorWho cares?Xoliv'écri'turbulente.

Commentaires

  1. Le patrimoine industriel est le parent pauvre des conservateurs... Dans ma ville, il a fallu de longues années avant qu'il ne soit enfin reconnu et beaucoup de dégâts ont été commis! Mais, comme ici, certaines vieilles friches arrivent à vivre et à se reconvertir par la grâce de gens hors normes!
    Merci pour ce témoignage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi d'être venu jusqu'ici et d'avoir laissé un commentaire

      Supprimer
  2. C'est bien ces associations qui redonnent vie à ce patrimoine industriel.
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup le tourisme industriel, je trouve çà plus vivant que l'histoire.

      Supprimer
  3. Ici à Bordeaux, il existe un espace dont je mets le lien :
    https://www.bordeaux-tourisme.com/offre/fiche/darwin-caserne-niel/PCUAQU033V503KPU
    Je vois dans les documentaires à la télé comme à Roubaix de plus en plus d'initiatives pour sauver un tel patrimoine industriel, ce qui est une excellente chose.
    Roubaix et ses tissus, sa dentelle. Merci pour cette photo qui donne dans ton explication l'espoir d'un futur positif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La ville de Roubaix est une vrai pépitte en la matière, dommage qu'à la télé on en parle plus pour des faits divers que pour son patrimoine industriel

      Supprimer
  4. C'est très beau, et très bien que la bâtisse ne soit finalement pas complètement abandonnée !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

C'est un véritable plaisir que de partager les aventures de ma tribu avec vous. Vos commentaires, vos partages sont mon adrénaline, mon énergie, ma motivation, alors si vous avez aimé le lire, ou regarder les photos, un p'ti clic ou un petit mot me feront toujours énormément plaisir.
Un GRAND merci, Chacha !

Vous avez aimé au cours des 7 derniers jours

Top lecture sur le blog