Des amies, des frites, de la bière, la vie quoi

Dimanche 9 février 2020

Mes chères amies,

Il y a quelques heures nous nous sommes quittées en plein courant d'air sur les quais de la gare de Lens. Une nouvelle fois, vous avez traversé la moitié de la France, franchi la Loire pour rejoindre les terres du Pas de Calais. Vous avez mis vos gants, et vos bonnets dans votre sac et vous êtes venues. Et toi Annabelle, tu as carrément traversé un océan.

Wouaaa ! Je suis très touchée de voir avec quel enthousiasme vous répondez présentes.

Une belle brochette de super nénettes avec des caractères bien trempées qui ont toutes le cœur sur la main.

Hormis toute avoir un petit grain de folie, la chose qui nous unit c'est l'amitié. A une époque où la digitalisation est au  centre de presque toutes les relations (il faut l'avouer sans elle nous ne nous serions jamais rencontrées) , aujourd'hui la tribu de En France Aussi forme une véritable famille.

vestpocketlenshautdefrancememorial1418
La tribu En France Aussi à travers l'objectif de la Likorne Illétrée


Quand Hélène et Paule-Elise ceux sont  lancées dans le projet Vest Pocket, elles ne s'imaginaient certaines pas que nous nous mettrions en marche pour être à leur côté en ce jour si important pour elles.

Retour sur ce week-end entre amies.

Le sens de l'essentiel

Pour créer des moments inoubliables dans la vie de chacun, l'important c'est avant tout l'histoire d'une rencontre. La rencontre cela peut être avec un livre qui nous inspirera, un lieu qui va nous bouleverser, une personne qui par ses gestes et ses mots sera nous réconcilier avec nous même.

Pour Hélène et Paule-Elise tout commence en 2017 avec un road trip en van sur les plaines du Nord. En 2018, elles tombent in love de Lens lors du 1er blogtrip En France A Lens. Ce week-end sous la thématique de l'Amour, l'exposition du moment au Louvre Lens ne les aura pas épargné. Faut dire que le Cupidon des voyageurs ne les a pas raté en leur  décochant sa plus belle flèche.  

A partir de ce jour là, elles vont nourrir un projet qui petit à petit va voir le jour ce samedi 8 février 2020,. Nous seront toutes là à leur côté pour l'inauguration de leur exposition Vest Pocket Mémories. Mais avant cela, nous avions rendez-vous avec l'histoire.

Si aujourd'hui beaucoup viennent à Lens pour visiter le Louvre Lens, il ne faut pas oublier que ses terres qui ont été creusées de longues années durant ont aussi été malheureusement le terrain d'horribles moment de notre histoire. 

memorialdevimy1418huatsdefrance
Mémorial de Vimy

memorialdevimy1418huatsdefrance
Mémorial de Vimy 

Mémorial de Vimy

Le temps de faire la bise à tout ce petit monde, de retrouver l'accent ensoleillé de Mitchka, de découvrir que la warrior du groupe, Virgine a finalement une voix toute fluette, je n'ai pas vraiment le temps de découvrir notre gîte qu'il nous faut déjà partir. En 2 temps 3 mouvements me voilà dans la voiture , d'Inés qui sera notre chauffeur pour la journée.

Le décor est planté, il pleut, de cette fine pluie qui vous mouille en peu de temps jusqu'à l'os. Au loin la brume voile le paysage, pourquoi faut il qu'à chaque fois que je viens à Vimy le temps rends l’atmosphère encore plus lourde. Ce lieu m'émeut à chaque fois. 

Sur la crête de Vimy nous attends un délégué des Anciens Combattants Canadiens pour nous parler de ce lieu chargé d'histoire.  Sur 60 000  soldats canadiens venus en France lors de la 1er guerre mondiale, 11 285 y ont laissé leur vie. Le nom de chacun d'entre eux est inscrit sur les flancs de cet imposant mémorial qui surplombent les plaines des alentours.


vimymemorial1418hautsdefrance

vimymemorial1418hautsdefrance


Ici tout est silencieux, calme, apaisant, la nature a repris ses droits, même s'il reste des vallons creusés par des milliers de bombes, le paysage qui nous entoure invite au recueillement et au respect.

vimymemorial1418hautsdefrance


vimymemorial1418hautsdefrance

Nous nous sommes ensuite rendues au Centre d'Accueil et d'Education du Mémorial National du Canada à Vimy. Une jeune canadienne à la chevelure flamboyante nous accueille avec un grand sourire, son français est parfait, et son accent me fait fondre. Le lieu est d'une sobriété incroyable. Toute une partie de sa structure est en verre. C'est apaisant. Alors que les milliers de noms gravés les uns derrières les autres sur le mémorial sont certes impressionnants, voir des nombreuses photos avec le visage de jeunes enfants, de femmes et d'hommes me touchent encore plus.

centreaccueileducationmemorialnationalcanadavimy

Tranchés, bombes, morts, batailles ... l'horreur de la guerre n'est pas facile à expliquer aux jeunes enfants. Nous sommes toutes mamans, et la visite de ce lieu nous a poussé à nous poser des questions sur comment aborder le sujet avec nos enfants.

J'avoue que la visite des tranchés, l'humidité, l'eau qui ruisselle, les murs moisis, la peine ombre (même si la lumière est bien plus présente qu'à l'époque, et les murs ont été renforcés pour des questions de sécurité) , m'ont mise mal à l'aise. Je suis très sensible, et ce moment de notre histoire est tellement horrible que j'ai du mal. Mais néanmoins, c'est une visite à faire au moins un jour, par respect pour toutes ces personnes qui sont mortes pour nous rendre notre liberté.


centreaccueileducationmemorialnationalcanadavimy

Ma fille a visité ces lieux a différents moments de sa scolarité. J'avoue que j'ai préféré ses enseignants plus pédagogues que moi répondre à ses questions.

La pluie n'en finissait pas de tomber.

Nous prenons ensuite la direction de la Nécropole de Notre Dame De Lorette, des sépultures à perte de vue, quelques 45 000 personnes sont enterrées ici, sans distinctions aucune, simplement par ordre alphabétique.

Je suis glacée frigorifiée, la pluie, la brume, ces tombes ...

Sur l'Anneau de la Mémoire, ceux sont le nom de 575 606 tués au front du Nord-Pas de Calais qui ont été gravés sur 500 panneaux dorés. Des hommes, des femmes, des enfants, tous ces morts. Les chiffres donnent le tournis ... toutes ces vies.

notredamedelorettelenshautsdefrance

anneaumemoirememorial1418lens


C'est le cœur lourd, et le corps transit de froid que je quitte ce haut lieu de mémoire des Hauts De France.

Un peuple qui oublie son passé se condamne à la revivre      -  Winston Churchill

Le secret d'une bonne table

Quoi de mieux au monde qu'une bonne table dans un lieu chaleureux entouré de copines pour reprendre des couleurs et retrouver sa bonne humeur ?

Un estaminet bien évidemment.

Les estaminets font partie du patrimoine culturelle des pays du Nord de l'Europe. Le Pas de Calais faisant partie de La Flandre, il n'est pas rare de trouver dans les villes ch'ti des restaurants de ce type. Un accueillant chaleureux, des plats copieux et gourmands cuisinés avec des produits locaux,  A l'potée de Léandre à Souchez,  nous avons pu recharger nos batteries à coup de fourchettes de martiflettes, de frites et autres plats qui fondent la bouche et qui s'accrochent aux hanches pour les 20 prochaines années.


Alpoteedeleandre
A l'potée de Léandre
La peau du ventre tendu, nous étions d'attaque pour la seconde partie de cette journée qui était loin d'être terminée. Les festivités ne venaient que de commencer.

C'est à la brasserie St Germain que nous avons poursuivi notre tournée. Cette brasserie c'est l'histoire de 3 copains passionnés de bière qui ont voulu réaliser leur propre recettes avec des produits locaux. En Flandre, il n'est pas rare de voir des champs de houblon. D'ailleurs la brasserie St Germain n'utilise que du houblon provenant d'une coopérative local.

Dans un premier temps, nous avons découvert la fabrication d'une bière artisanale. Travaillant dans l'agro-alimentaire, je n'étais pas trop dépaysée. Des tuyaux en inox par ici, d'autres par là, on a parfois du mal à imaginer les différents process de fabrication. Mes yeux ceux sont écarquiller devant l'énorme alambique qui lui sert à réaliser des alcools de caractère.. Il faudra cependant être un peu plus patient pour découvrir les différentes facette d'un whisky fabriqué au pays de la bistouille.



brasseriestgermainpage24biere

brasseriestgermainpage24biere

brasseriestgermainpage24biere


 Un vest pocket, des amies, des rires et des crêpes 

Le temps de charger le coffre de quelques bouteilles qui finiront par être partagé lors d'une soirée entre amis au fin de la France, nous avons ensuite pris la direction du Centre d'Histoire du Mémorial 14-18.

Le rendez-vous était fixé à 16h, le temps de se refaire un beauté, et nous étions prêtes pour l'évènement. J'étais aux anges de retrouver Paule Elise et Hélène. Si sur les réseaux sociaux nous échangeons régulièrement, nous ne nous étions pas revues depuis 2018.

L'instant est solennelle, l'émotion palpable, les rires nerveux mais toutes nous sommes émues d'être présentes à leurs côtés pour ce moment important. On était prête pour découvrir le fruit de leur travail.

Si aujourd'hui on dégaine nos smartphones pour prendre tout et rien en photos, et le partager aussitôt sur la toile. Lors de la grande guerre il en était autrement, le vest pocket a quand à lui servi à immortaliser des moments douloureux qui aujourd'hui figurent dans les livres d'histoire.

Il y a quelques années Paule- Elise et Hélène ont fait l'acquisition d'un vest pocket, au fil du temps  elles ont appris à faire fi de ces caprices de leur appareil datant du début du siècle. Elles l'ont trimbalé sur les routes d'Europe  pour nous offrir en photos le monde d'aujourd'hui via un objet ancien.

vestpocketmemorial1418
Crédit Photos : STUDIO PHOTO INES MILLET

Ce fût bien plus qu'une inauguration, un beau moment de partage. Nous avons même pu y rencontrer un fan de notre groupe qui connaissait tout d'Annabelle notre belle québécoise venue elle aussi faire la bise aux stars du jour.

Les photos ci-dessous seraient parfaites pour tous les prochains 8 mars !


vestpocketenfranceaussiememorial1418
rédit Photos : STUDIO PHOTO INES MILLET

enfranceaussivetspocketmemorial1418
Crédit Photos : STUDIO PHOTO INES MILLET
Alors que le soleil se couchait sur les Terrils Jumeaux  du 11/19 de Loos en Gohelle, notre journée était loin d'être terminée.

C'est au restaurant Mets et Histoire que nous avons poursuivi les festivités. Si la salle principale avec vue sur le bassin minier la nuit tombée est magnifique, notre joyeuse tribu a fini quand a elle à la cave. Le restaurant venait à peine d'ouvrir, le service était encore un peu hésitant, et notre groupe oublié. Nous mettrons tout cela sur le compte de la jeunesse du restaurant et vous laisse vous grucher sur les jolies photos en mode instagram.

lenshautsdefranceterriljumeaux1119

metsethistoiremémorial1418

Notre envoyé spéciale Inés (encore elle) s'est proposée d'y retourner dans quelques temps pour tester à nouveau cette adresse.

Après avoir donc longuement traîné patienté au restaurant, la nuit de son côté était bien entamé mais il était encore bien trop tôt pour aller nous coucher. C'est donc à la Loco que nous nous sommes retrouvées pour un dernier verre. Même si ce qui se dit la nuit ne voit jamais le jour, j'ai été très touchée par les mots de Hélène sur ma région, sur ses habitants.

Des frites, de la bière et de vrais amies et plus rien n'a d'importance... le sens de l'essentiel quoi !

C'est finalement presque au petit matin que nous nous sommes couchées. Comme il n'y pas de secret entre nous, et pour la petite histoire, sachez qu'Inès a essayé de nous kidnapper. Nous étions tellement allées souvent à Souchez dans la journée, que tout naturellement a 1h30 du matin elle a pris la direction du Centre d'Histoire du Mémorial 14-18. Tout à nos blablas de blogueuses, je pense qu'elle aurait pu nous conduire à Paris que nous ne nous en serions pas aperçues (J'ai dit presque 😆)

Nous sommes donc arrivées les dernières au gîte, nous avons filé discrètement au lit.  Ma coloc et moi étions tellement contente de vous revoir, finalement c'est bien plus tard que prévu que Morphée nous a emmené dans ses bras.

L'heure bleu

L'heure bleu c'est le moment entre le jour et la nuit où tout se teinte en bleu. Elle se produit aussi juste avant le lever du soleil. Heureuse inconscience c'est aussi le nom du gîte où nous avons passé la nuit.  Un bel endroit fait de briques et de tuiles rouges, ou il fait bon prendre vivre.

heurebleugitesouchezlenshautsdefrance

heurebleugitesouchezlenshautsdefrance


Les propriétaires nous ont hyper gâté, le petit déjeuné était gargantuesque avec une mise à l'honneur des produits locaux. 

Tête en l'air comme je suis, j'ai oublié mon magazine dédicacé par nos 2 dames en van lors de l'exposition. Lorsque j'ai constaté ma grosse bêtise, j'ai immédiatement envoyé un mail à la propriétaire, et dés le jeudi il était dans ma boite aux lettres. En plus d'être sympa et accueillant, ils ont le sens du service.

heurebleugitesouchezlenshautsdefrance


9h30 déjà ! Les valises à roulettes couienent sur les pavés de la cours intérieur du gîte. Le vent commence à se manifester, nous voilà en route pour une nouvelle découverte.

La Pologne au Louvre Lens

Parfois, il faut faire contre mauvaise fortune bon cœur. A notre grand regret l'exposition Pologne peindre l'âme d'une nation venait juste de se terminer. Nous avons alors pris le temps de découvrir la salle du temps à notre rythme en compagnie d'une médiatrice.

Cette immense salle m’impressionne toujours, et si lors de ma présente visite nous l'avions observé de loin j'ai beaucoup apprécié  cette visiter. L’accès à la galerie du temps est gratuite pour tout le monde, c'est un musée qui se veut ouvert à tous, et cela dés le plus jeune âge.  D'ailleurs, nous avons pu assister à une scène incroyable de jeunes enfants assis sagement sur un tapis d'éveil au milieu d’œuvres centenaires écouter attentivement une jolie comptine.

louvrelensenfanthautsdefrance

louvrelensenfanthautsdefrance


Après cela nous avons pu admirer l'admirable collection de photos de Kasimir Zgoreck qui a travers son objectif a partagé l'histoire des nombreux polonais venues s'installer dans le bassin minier après la guerre. Du vest pocket à l'objectif de Kasimir Zgoreck, il n'y a qu'un pas, et cette exposition venait clôturer en beauté ce week-end lensois.

louvrelensenfanthautsdefrancekasimirzgoreck


Enfin terminer... pas vraiment puisque nous ne pouvions pas quitter Lens le ventre vide. Les Lensois sont vraiment généreux, et chez eux le sens de l'hospitalité est au cœur de chaque relation.

C'est comme cela nous nous avons terminé Comme chez Babcia. Ici pas de petites tables pour 2, les tables font plusieurs mètres de long. L'ambiance est colorée et dingue, dans votre assiette il y a de quoi nourrir toute une famille.

C'est sûre que les filles de la tribu En France Aussi n'ont pas eu faim pour le reste de l'après-midi.

commechezbabciarestaurantpolonaislens

commechezbabciarestaurantpolonaislens



Le temps étant ce qu'il est, et bien trop rapidement, l'heure des au revoir avait sonné.  J'ai été très heureuse de revoir mes amies sur les terres des Hauts De France. Le cœur lourd, je me suis cachée dans un petit coin à l'abri du vent de la tempête qui arrivait pour les voir partir.

Merci à vous les filles d'être venues jusqu'ici.
Merci de partager sur vos blogs votre expérience, de dire partout combien vous avez aimé découvrir nos terrils, notre culture régionale, nos frites et nos bières.
Merci à Paule Elise et Hélène d'avoir choisit le Centre d'Histoire du Mémorial 1418 Notre Dame de Lorette pour  leur1er exposition. 
Merci à Flo et son équipe de l'Office de Tourisme de nous avoir organisé un super programme.
Merci à toutes les personnes qui nous ont ouvert leur porte pour nous accueillir si chaleureuse.

Nos bonnes adresses 


Où dormir :
L'heure Bleu à Givenchy en Gohelle
contact@lheurebleue-givenchy.fr
Retrouver leur site en un clic



Où manger Polonais et passer un bon moment :
Comme chez Babcia
commechezbabcia@gmail.com
Retrouver leur site en un clic



Où manger local :
A l'potée de Léandre
Tél 0321451640
Retrouver leur site en un clic

 Visiter une brasserie et déguster une bonne bière artisanale :
Brasserie St Germain
Tél 0321722424
Retrouver leur site en un clic


Pour vous aider à organiser votre séjour seul, en couple ou entre amis n'hésitez pas à contacter l'Office du tourisme de Lens Liévin, toute l'équipe se fera un plaisir de vous aider
16 place Jean Jaurès – 62300 Lens
tel. +33 (0)3 21 67 66 66 
email info@tourisme-lenslievin.fr

Commentaires

  1. Quel talent d'écriture pour nous faire revivre ce moment si sympa !!

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai déjà écrit dans mon article mais je me répète: La dernière fois à Lille, je t'avais promis de revenir dans tes Hauts-de-France, je réitère ma promesse aujourd'hui!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

C'est un véritable plaisir que de partager les aventures de ma tribu avec vous. Vos commentaires, vos partages sont mon adrénaline, mon énergie, ma motivation, alors si vous avez aimé le lire, ou regarder les photos, un p'ti clic ou un petit mot me feront toujours énormément plaisir.
Un GRAND merci, Chacha !

Vous avez aimé au cours des 7 derniers jours

Top lecture sur le blog