De fil en aiguille La Manufacture de Roubaix dévoile ses secrets pour en #EnFranceAussi

Il y a bien longtemps de cela, le Nord Pas de Calais était l'eldorado de l'emploi en France.  La silicon valley du textile, on venait de très loin pour y trouver un emploi. Un fabuleux melting pot d'origine, qui aujourd'hui est encore est bien présent. Chez nous, les noms aux consonnances flamandes, polonaises, arabes, portugaises, espagnoles se mêlent dans  les arbres généalogiques sur plusieurs générations. Tout est çà est finalement le fruit de toutes ces années où  ma région était fertile en matière d'emploi.

Bien entendu, le temps, les avancés technologiques ont fait leur oeuvre, le toujours plus, toujours moins cher. Puis les crises, parfois financières, parfois sociales, ont eu un impact considérable sur notre économie régionale.

Cependant, nous sommes très fiers de notre passé industriel. Si on ne savait que faire il fût un temps de nos friches industrielles avec leurs grandes cheminées  qui défiguraient le paysage urbain de nos villes, aujourd'hui tel le phoenix, elles renaissent petit à petit . Elles ont dans une premier temps été rasées, comme si les faire disparaitre aller conjurer le sort. En finalité, cela revenait à ignorer tout un pan de notre histoire. Depuis quelques temps, on assiste a une remise en question de notre patrimoine, et de jolis plans d'urbanisme sont établis pour conserver notre passé industriel. Et voilà comment par un bel après-midi d'hiver pour #EnFranceAussi sur une idée de Mathylde du blog Mordue de Voyages, je suis allée à la quête de ses sites sur la région de Roubaix-Tourcoing. Centenaire ou presque,  dressées fièrement, les cheminées des usines défuntes défient le temps. Certaines ont été transformées en  "panneau publicitaire", mais quoi qu'il en soit ces cheminées sont un joli symbole de l'industrie d'antant .

⟴  Roubaix Tourcoing d'hier à aujourd'hui



ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 



ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 
ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


⟴  La Manufacture Roubaix


Chemin faisant, mes pas ont fini par me conduire vers un musée qui retrace l'histoire du textile : la manufacture.  Je ne connaissais pas du tout. Un jour je me souviens avec le centre aéré, nous étions allés visiter un tisserand à Halluin. Les machines faisaient un boucant incroyable, et surtout il y avait de la poussière qui flottait dans l'air, un monde étonnant. Enfant, j'étais fasciné par ma grand-mère,  elle était rempailleuse de chaise (*), souvent elle me racontait combien il était facile de changer d'usine pour quelques francs de plus par mois.  A une époque, Halluin comptait plusieurs dizaines d'usines de textile, alors les copines de ma grand-mère n'avaient que l'embarras du choix.  Avec du recul, je constate que ne connais pas trop l'histoire de cette industrie qui a pourtant fait la gloire de ma région en France mais aussi au-delà de nos frontières.

(*) et pour les curieux mon grand-père  était accordeur de piano en semaine. Le week-end, il était pianiste de cinéma, à cette époque, le cinéma était encore muet.



ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 

Situé dans une vieille usine textile au coeur de Roubaix, ce musée est dédié à la mémoire et à la création textile. Son histoire ne date pas d'aujourd'hui, il est le fruit de passionnés qui ont voulu garder une trace de notre passé. 





Avant que nous portions de jolies robes, ou dressons notre table sur une jolie nappe, il faut du fil. C'est ainsi que tout commence avec le coton, le lin et la laine de mouton. matière qu'il faudra travailler, puis teinter avant d'en faire de jolies bobines.



ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 

 La visite se poursuit au fil du temps, nous partons du moyen âge, puis traversons les siècle, découvrons les inventions qui ont permis de faire évoluer le travail. N'oublions pas qu'il n'était pas rare de voir des enfants travailler dès l'âge de 6 ans pour aider leur famille. Monsieur Jacquard inventera des cartes perforées pour permettra des créations à la demande. A y regarder de plus prêt, ce monsieur a inventé un système binaire bien avant que nous connaissions le 2.0.  Malgré sa formidable découverte, Monsieur Jacquard finira ruiné, sans le sous parce qu'à l'époque les ouvriers se sont révoltés contre cette modernisation source de suppression d'emploi. Depuis les machines vont de plus en plus vite, il a fallu de moins en moins de monde pour faire tourner les usines, et l'invention de Monsieur Jaquard est toujours d'actualité.  Quand au process de fabrication, il est toujours le même depuis des centaines d'années.




ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 

ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 

Ces machines sont de vrais oeuvres d'art, j'étais en admiration devant tous ses fils, et leur mécanisme réglé telle une partition de musique. Orchestrée par une guide passionnée, je n'ai pas vu passer l'heure de visite.

Roubaix a compté jusqu'à 22O usines textile, aujourd'hui elles sont encore au nombre de 10. Les riches propriétaires se sont après la guerre lancés dans de nouveaux business, tels que la vente par correspondance, la grande distribution. D'autres ont décidé d'innover avec des tissus 'intelligents", amaincissant, technique ou encore le fameux Damart.

Une visite des plus passionnante ponctuée de fait historique, d'anecdotes, on touche, on observe les machines fonctionner. Un régal !

La Manufacture 29 Avenue Julien Lagache 59100 roubaix 

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h
Visite guidée à 14h, 15h et 16h Entrée 6 €/pers, 4€ tarif réduit, gratuit le 1er dimanche de chaque mois (et le café ou thé reste offert en attendant le début de la visite 😉)

Cet article fait parti du rendez-vous #EnFranceAussi sur une idée de Sylvie du blog, le coin voyageurs qui vous emmène quand à elle, visiter une soierie.

Dernière petite chose avant que l'on se quitte, La Manufacture organise aussi des expositions éphémères, et j'ai franchement pris "mon pied" en allant au Tibet, et en admirant de jolis pièces.


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 

J'espère que ce voyage à travers le temps vous a plu, on se retrouve le mois prochain pour un nouveau rendez-vous, mais d'ici là petite question (y à rien à gagner, sauf à vous cultiver un peu plus). Pourquoi les bobines de fils ci-dessous sont elle perforées ?


ManufactureRoubaixEnFranceAussiMuséeHautsdeFrance
La Manufacture Roubaix  ChachaAventurière 


NB : aucune de mes photos n'a été retouchée avec photoshop le ciel bleu est 100% Made In Les Hauts de France.

Commentaires

  1. Intéressante ta visite de cette manufacture qui nous permet de mieux comprendre l’histoire du textile. Grâce à ce musée du textile on peut revivre la mémoire de l’industrie textile du Moyen-âge à nos jours. Les démonstrations permettent, en plus, de comprendre comment, de la laine et autres fibres, naissent le fil puis le tissu. Merci pour ce partage. A bientôt. Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En famille on peux même venir y jouer pour découvrir un monde inconnu pour beaucoup d'enfants

      Supprimer
  2. Qui a dit que l'industriel était terne. Elles sont belles toutes ces cheminées! Et on ressent aussi ta fascination devant tous ces fils en regardant tes photos! Super intéressant ton article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Préparer ces machines doit être un moment fastidieux, et gare à l'erreur parce que pour savoir quel est le mauvais fil ça doit être coton 😉

      Supprimer
  3. Y-a-pas à dire, ces usines de textile étaient impressionnantes ! Heureusement le musée perpétue le souvenir de cette industrie. Bravo pour les photos avec le ciel bleu (à chaque fois que j'ai l'occasion de traverser la région en eurostar, il fait toujours beau :-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pierre 😘 Les Hauts de France sont magiquent, une région surprenantes à qui sais prendre son temps pour le découvrir

      Supprimer
  4. C'est typiquement le genre de visite qui me plairait. Et moi aussi j'aime bien ces anciennes cheminées dans le paysage urbain. C'est notre passé, faut pas le cacher.

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai malheureusement pas la réponse à ta question sur la perforation des bobines... En tout cas cette visite doit être vraiment très intéressante ! C'est bien de faire ainsi perdurer la mémoire d'un passé aussi important, afin que ça ne sombre pas dans l'oubli. Je n'ai jamais eu l'occasion d'une telle visite mais ça me plairait bien ! Merci pour ce chouette partage !

    RépondreSupprimer
  6. Très belle visite, cet endroit doit être à la fois fascinant et émouvant. C'est cool qu'un peu partout en France ces lieux revivent.

    RépondreSupprimer
  7. Ton article m'a rappelé mon passage à Roubaix l'année dernière ! C'est le genre de ville que j'adore, dynamique et pleine d'idées qui avance malgré les difficultés. J'avais adoré la visite de la Manufacture, c'est vraiment un musee passionnant et qui m'a plu au delà de mes attentes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La piscine, puis La manufacture & finir avec le Parc Barbieux le triangle d'or de Roubaix pour toute personne qui vient à Roubaix en visite

      Supprimer
  8. J'aime beaucoup ce genre de lieux... Et la visite devait être super intéressante, merci de la partager avec nous !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

C'est un véritable plaisir que de partager les aventures de ma tribu avec vous. Vos commentaires, vos partages sont mon adrénaline, mon énergie, ma motivation, alors si vous avez aimé le lire, ou regarder les photos, un p'ti clic ou un petit mot me feront toujours énormément plaisir.
Un GRAND merci, Chacha !

Vous avez aimé au cours des 7 derniers jours

Top lecture sur le blog