Allons visiter Notre Dame de la Treille à Lille avec en France Aussi

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas embarqué dans une visite de Lille.

On va vite remédier à cela, avec le rendez-vous mensuel de "En France Aussi" de Sylvie, la bosse du blog Le coin voyageur, et grande gourou d'une tribu de blogueurs qui aiment partager sur les beautés de notre pays.

C'est sous l'impulsion de Audrey du blog Arpenter Le Chemin que j'ai pris la direction du Vieux Lille à la recherche d'un lieux gothique. Porter par le soleil et par ses derniers rayons qui réchauffent nos pavés. Le soleil apporte aussi de la chaleur aux jolies couleurs des maisons à l'architecture flamande.

C'est d'un bon pas qu'Heito et moi marchons en ce samedi d'automne.

On adore ces balades dans Lille, pas trop loin du centre, mais suffisamment éloigné pour ne pas être bousculé. On profite de Lille l'authentique avec ses vielles maisons typiques, ses pavés qui vous bousillent les chevilles quand vous n'avez pas de bonnes chaussures. (#teamballerine), et de ses ruelles connues des street artistes locaux, et qui vous réservent beaux graffitis

Il vous faudra plus d'un week-end pour découvrir Lille, et ses environs, croyez-moi.

En ce qui nous concerne on profite, on s'oxygène. Nous sommes des citadins, la campagne nous va bien mais la ville nous va à ravir. On finira par revenir vers le centre, pour atteindre la destination.


vieuxlillehautsdefrancearchitectureflamande

A la découverte de Notre Dame de la Treille

Notre Dame de la Treille est sur la liste des choses à voir par les nombreux visiteurs qui chaque année passent un week-end à Lille. Il faut savoir que toutes les rues pavées du Vieux Lille mènent à cette cathédrale située au cœur de ce quartier de plus en plus fréquenté.

Vous sentez la pointe d'agacement de la fille prise dans un bouchon de piétons rue des bouchers, coincé entre les multiples terrasses de plus en envahissantes des restaurateurs, et la Place aux oignons. Les badauds s'émerveillent devant les estaminets aux cartes alléchantes, aux pâtisseries de plus en plus attrayantes présentent dans les vitrines.
Bon c'est la règle du jeux, tout ce monde fait plaisir à voir, il est loin le temps ou personne ne voulait monter jusqu'ici, où on avait une certaine réserve à dire qu'on habitait dans le Nord.

Revenons à nos touristes pressés.

Arrivés sur le parvis, ils jettent un bref coup d’œil à l'immense façade de la cathédrale,  montent les quelques marches, s'avancent de quelques pas, s'émerveillent de son intérieur et repartent aussi vite à la recherche du Merveilleux de Fred situé à quelques pas de là.

Et si nous nous prenions notre temps pour la visiter cette basilique-cathédrale.

Et si avant d'y entrer, on prenait le temps d'en faire le tour de cette cathédrale à la façade si surprenante, et attachante. Saviez-vous que vous aviez devant vous la dernière cathédrale qui a été achevée au XXéme siécle en France ? Il aura fallut 145 ans pour la construire !

Entre des gargouilles centenaire et une façade à l'architecture innovante, Notre Dame de la Treille est une petite merveille qui laisse peu de personnes indifférentes. On l'aime ou pas.

notredamdedelatreillelillehautdefrance

notredamdedelatreillelillehautdefrance

notredamdedelatreillelillehautdefrance

notredamdedelatreillelillehautdefrance

notredamdedelatreillelillehautdefrance

notredamdedelatreillelillehautdefrance

notredamdedelatreillelillehautdefrance

Incroyable portail

Entrons maintenant.

Mais pas trop vite, prenons un peu le temps d'observer le portail d'entrée. Avec ses 5 mètres de haut, il passerait presque inaperçu par rapport aux 30 mètres de haut de la façade.

Ce portail, c'est l'oeuvre du sculpteur Georges Jeanclos. Décédé en 1997, il ne pourra pas finir les 2 portes latérales. Très sombre en façade, ce portail réserve une belle surprise de l'intérieur. Quand on s'attache à l'observer en détail, il est fait presque froid dans le dos tant les nombreuses sculptures montrent de la souffrance.

notredamedelatreillelillehautsdefrance


notredamedelatreillevieuxlillehautsdefrance

notredamedelatreillevieuxlillehautsdefrance

notredamedelatreillevieuxlillehautsdefrance


Au coeur de la cathédrale la lumière.

La première chose qui frappe quand on rentre dans la cathédrale c'est la lumière qui transperce les 110 plaques de marbres qui composent la partie centrale de la façade. Le portail aussi laisse passer la lumière.

De l'ombre à la lumière.

Sa rosace de 6,5 m de diamètre qui représente La Résurrection et elle aussi est sublimée par les rayons du soleil. Cette rosace est l'oeuvre de Ladislas Kijno, considéré comme l'un des pères spirituels du street art en France.


notredamdelatreillelillehautsdefrance


notredamdelatreillelillehautsdefrance

Cette façade est magique de l'intérieur comme de l'extérieur, de jour comme de nuit.

Les plaques de marbres de blanc translucides sont maintenues par une incroyable armature de câbles en métal. C'est la même entreprise que celle qui est intervenue pour le viaduc de Millau qui a réalisé l'ouvrage.

Jeux d'ombres et de lumières

Tournons le dos à cette fabuleuse façade et pénétrons en ce lieu saint, et laissons nous guider par ce que la lumière nous montre.

notredamdelatreillelillehautsdefrance

notredamdelatreillelillehautsdefrance


notredamdelatreillelillehautsdefrance

notredamdelatreillelillehautsdefrance

notredamdelatreillelillehautsdefrance

notredamdelatreillelillehautsdefrance

notredamdelatreillelillehautsdefrance

notredamdelatreillelillehautsdefrance

notredamdelatreillelillehautsdefrance

Majestueux orgue 

On s'arrêtera pour admirer l'orgue qui se situe dans le nef de Notre Dame De La Treille. Auparavant, il été installé à la maison de la radio, cédé en 2007, il a été béni en 2008. Composé d'une console de 102 jeux, cela fait de lui l'un des plus grand de France, après notamment celui de Notre Dame de Paris qui en compte 113.

orguenotredamedelatreillevieuxlillehautsdefrance


En sortant on jettera un dernier coup d’œil à l'ensemble.

J'aime beaucoup les églises, j'ai beaucoup de respect pour les lieux de culte. Tous les lieux de culte.

Les dates et chiffres à retenir

La 1ère pierre fût posée le 1er juillet 1854.
Le cœur de l'édifice achevé en 1869.
En raison de son coût, la construction a été arrêtée a plusieurs reprises.
En 1893, les travaux reprennent. Les chapelles seront terminées qu'en 1908 par exemple.
1914, le Pape Pie X lui accorde le titre de basilique-cathédrale.
Ce n'est qu'en 1922 que les travaux reprennent une nouvelle fois.
La nef est terminée en 1947.
Toujours en raison de son coût, on renonce aux 2 flèches de 115 prévues initialement.
C'est en 1947 également qu'on décide de lui poser une façade provisoire.
Ce n'est qu'en 1991 que reprennent les travaux pour la pose d'une façade définitive.
Elle sera finalement inauguré le 1er décembre 1999.

Soit 45 ans plus tard !

Ce billet sur Notre Dame de la Treille a été écrit avec l'aide du site Nord Découvert sans qui je n'aurai pas eu toutes ces informations . Ce site dédié au patrimoine des Hauts De France est tenu par des bénévoles, c'est un vrai mine d'or pour préparer vos visites. N'hésitez pas à y aller traîner pour préparer vos passages du côté de chez moi.

notredamedelatreillelillehautsdefrance
Epinglé moi 

notredamedelatreillelillehautsdefrance
Epinglé moi !


Place au concours En France Aussi.

Ce mois-ci  pour gagner un guide offert par les Editions Gallimard - 2 lots à gagner, un livre pour les blogueurs participants et un livre pour les lecteurs.

 

Pour participer, il  vous faut commenter avant le 15 novembre :
- un des articles du rendez-vous,
- et commenter la page Facebook des Rendez-vous #EnFranceAussi (en indiquant également quel blog vous avez commenté)


Le règlement  complet du concours se trouve ici


Commentaires

  1. C'est un parti pris étonnant, mais assez réussi!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai récemment pris comme toi le temps de m'attarder un peu plus dans la cathédrale et d'y prendre de très jolis clichés. Ton article m'a donné envie d'en faire un prochainement également :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est un chouette article pour le rendez-vous En France aussi de ce mois. J'ai adoré Lille mais n'ai pas eu le temps de visiter grand chose malheureusement, j’espère y retourner vite et visiter cette jolie cathédrale. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Cindy, et si tu reviens par ici envoie mon un MP, on va essayer de se caler un truc

      Supprimer
  4. J'y suis passée fin d'année dernière, je l'ai trouvé très intéressante, une originalité ! La façade tout particulièrement, malheureusement, je n'ai pas pu voir la transparence de celle-ci, il faisait très sombre ce jour-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La météo c'est une astuce bien de chez nous pour faire revenir les visiteurs. Si lors de sa 1er visite il pleut, et tu accroche à Lille, quand tu reviens sous le soleil tu en tombe raide dingue !

      Supprimer
  5. Flûte je fais partie des touristes qui ont mangé des Merveilleux de Fred mais qui n'ont pas visité cette cathédrale.
    J'ai bien trop de bonnes raisons d'y retourner et bizarrement cela ne fait qu'augmenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dit toi que de toute façon, il est impossible de découvrir Lille en une seule visite. Même moi je découvre encore des choses à voir, à revoir, et à apprécier

      Supprimer
  6. un lieu étonnant! J'aime bcp les vitraux!

    RépondreSupprimer
  7. Encore une merveille à découvrir, grâce à #EnFranceAussi ! Il faut vraiment que je programme une semaine (au moins) dans le Nord, et à Lille en particulier. Merci pour votre article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu, pardon, je ne commente pas en tant que "unknown", mais je ne sais pas très bien comment mettre mon site, j'ai essayé pourtant !!!

      Supprimer
    2. Ton site est lié à ton nom, il suffit de cliquer dessus. Et tu as raison il faudra plus d'une semaine pour découvrir Lille et sa région

      Supprimer
  8. Elle m'avait bien surprise votre cathédrale lors de mon passage et d'apprendre son histoire en détails ici, me la rend encore plus sympa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mission accompli pour moi alors ! Merci Annabelle de ta fidélité à mon blog & à ma région.

      Supprimer
  9. coucou chacha! J'avais adoré cette cathédrale et particulièrement le portail! Quelle surprise en entrant à l'intérieur et quel trait de génie!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

C'est un véritable plaisir que de partager les aventures de ma tribu avec vous. Vos commentaires, vos partages sont mon adrénaline, mon énergie, ma motivation, alors si vous avez aimé le lire, ou regarder les photos, un p'ti clic ou un petit mot me feront toujours énormément plaisir.
Un GRAND merci, Chacha !

Vous avez aimé au cours des 7 derniers jours

Top lecture sur le blog